DEEWAAR

Publié le par Jonathan


http://www.google.fr/url?source=imgres&ct=tbn&q=http://afghanbest.com/deewaar-wallpaper.jpg&usg=AFQjCNFZgkpqgZjFq6980Qkm6FXQAfIWLA

Le major Ranvir Kaul (Amitabh Bachchan) est un héros de la guerre indo-pakistanaise de 1971, détenu depuis dans un camp de prisonniers pakistanais et oublié du pouvoir indien. Face à l’immobilisme du gouvernement, son fil Gaurang (Akshaye Khanna) décide de se rendre sur place pour monter une évasion et le libérer. Il est aidé par un évadé dudit camp, Khan (Sanjay Dutt).

 

Fiche technique :

Réalisateur : Milan Luthria - Année : 2004 - Interprètes : Amitabh Bachchan (Major Ranvir Kaul), Akshaye Khanna (Gaurang Kaul), Sanjay Dutt (Khan), Kay-Kay Menon (Sohail, le chef de camp), Amrita Rao (Radhika)- DVD Eros, Widescreeen, son 5.1, sous-titres anglais. - Durée : 2h45.

 

Merci a Fantastikindia


La pluie qui tambourine sur le toit me tient éveillé. Le dortoir est plongé dans l'obscurité, j'entends le major qui s'est assoupi.

Moi je ne trouve pas le sommeil. Mon dos me lance, du aux travaux qu'on fait dans la journée, sous un soleil de plomb. J'ai l'impression d'être imbibé de poussière, d'en avoir plein les narines. Pire encore, j'ai l'impression qu'être couché accentue les douleurs des coups de fouet. Je me tourne sur mon matelas de fortune, troué et puant, et gémis de douleur en sourdine.

Cela fait des années qu'on est dans cette taule.

Je ne rêve même plus d'évasion. J'attends, tout simplement, j'attends la mort.

La lune, par la fenêtre du dortoir, pleine et ronde, semble me narguer...

 

Voilà Un Bollywood original et très bien mené!

Passons tout d'abord par le casting, et il y a du beau monde dans cette taule. Amitabh, d'abord, impérial et débordant de charisme, un véritable leader, un chef de compagnie. Le voir mitraillette en main en pleine fusillade dans le désert, c'est aussi jouissif que d'imaginer Katrina Kaif se viander aux iffa 2010 devant toute la foule..

Il domine le film, c'est vraiment un sacré acteur, un immense acteur.

A. Khanna joue son fils et le fait plutôt bien, un fils révolté qui apprend que son père survit quelque part dans cet enfer. Un enfer quotidien. Et prêt à tout pour le libérer, prêt à concocter un plan d'évasion. Tomber amoureux accessoirement, d'une Armia Rao correcte sans être extraordinaire. Elle est plutôt jolie mais ne sert pas à grand chose dans un film dominé par les mâles bourrés de testostérone et de sueur.

Viens pour clore ce casting aux petits oignions le FABULEUX Sanjay Dutt dans le rôle d'un soldat plein de classe et de charisme, tout en mystère et en présence. Ses scènes avec Amitabh sont formidables, ils se complètent très très bien.

 

Quinze heures de l'après midi et je suis en eau. Chaque mouvement de pelle qui creuse le sol me lance, retentit dans mes articulations endolories, si fragiles qu'on dirait des brindilles de paille. J'ai soif, et le soleil me brûle, j'ai l'impression que des filets de vapeur sortent de ma peau. Mes compagnons, prés de moi, souffrent en silence.

Ma tête me tourne, le major me surveille du coin de l'œil, je ne veux pas m'écrouler, parce que le plus haut gradé, Kay Kay Menon se tient près de moi et n'attend qu'un signe de faiblesse de ma part pour me faire tâter de son fouet. Je le hais. Je n'ai qu'une envie, déchirer son sale visage de fouine avec mes poings écorchés.

Vraiment, il est ignoble, et il le fait bien. Il a été jusqu'à nous laisser tenter de nous évader, parce qu'il savait que nous ferions demi tour. Derrière les barbelés, il avait posé un champ de mines..

Mais ça se paiera. Tôt ou tard.. Heureusement qu'on se serre les coudes..

 

Et que la musique fait partie de notre vie.

La bonne musique, en plus. Mis en image par des clips plutôt réussis, même si ça fait bizarre, je peux le comprendre, de voir des prisonniers pousser la chansonnette.


http://images.google.fr/url?source=imgres&ct=tbn&q=http://nonamm.jeeran.com/deewaar3.JPG&usg=AFQjCNFNBCXWMjd5AorpGiU5DoJprhrLOw

C'est le jour J, enfin, le soir J. On se faufile dans le tunnel qu'on a creusé, alors que derrière nous, au dessus de nous résonnent les hurlements des mitrailleuses et l'alarme stridente qui nous fait vriller les oreilles. Les balles soulèvent des nuages de poussières au dessus de nos têtes. Je rentre la tête dans les épaules, les pieds de Sanjay devant moi m'envoient de la poussière dans les narines. Amitabh, devant, ouvre le chemin. On y est presque..

 

Un patriotisme un peu trop appuyé m'a un peu gêné, mais c'est bien tout. C'est un film surprenant, mais très bon, j'y ai pris beaucoup de plaisir.

Seulement, depuis que je l'ai regardé, j'ai l'impression qu'un esprit de soldat indien s'est glissé en moi.. Bizarre.. Comme si j'étais pas assez atteint!

 

9/10

Publié dans Bollywood

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article